Formation serrurier : Comment devenir serrurier ? (Formations, livres, guide complet)

Formation serrurier : Comment devenir serrurier ? (Formations, livres, guide complet)

Le métier de serrurier est de nos jours très polyvalent. Fabriquer des serrures, les remplacer et les réparer sont certaines de ses fonctions parmi tant d’autres. Lorsque votre clé se casse à l’intérieur de la serrure ou encore si vous perdez vos clés, c’est alors au serrurier de s’en occuper.

Pour une bonne maîtrise de ce métier, il est important de suivre une formation qualifiante et obtenir un diplôme. Découvrez alors ici un guide complet de la formation qui vous permettra de devenir serrurier.

Formation serrurier : Comment devenir serrurier

Qu’est-ce qu’un serrurier et quels sont les différents types de serruriers ? 

Quand on parle de serrurier, nous pensons immédiatement à la personne qui nous vient en aide quand on perd nos clés. Pourtant, il existe plusieurs types de serruriers avec plusieurs rôles.

Le serrurier métallique ou serrurier constructeur

Le serrurier métalliqueest une personne dont les missions sont rattachées à la serrure : la pose, la réparation, le déblocage, etc. En exerçant ce métier, vous pouvez intervenir sur la construction d’objets tels que des portes, des fenêtres, des charpentes en acier, etc.

Le serrurier métalliqueest aussi une personne qui peut assurer la protection des habitants en fabriquant des fermetures, des blindages, des garde-corps, des serrures. De plus, il intervient sur tout ce qui concerne la construction métallique et sur les chantiers en réalisant de la ferronnerie d’art comme des rampes d’escaliers des balcons, des volutes, des grilles de clôtures, etc.

Le serrurier dépanneur

Il y a également le serrurier dépanneur dont la mission est de couvrir un grand éventail d’interventions sur la serrurerie. Ceci concerne la perte d’une clé ou cassée dans la serrure, une porte qui se ferme malencontreusement, une serrure défectueuse ou la fabrication de clés. Le serrurier dépanneur peut également agir sur les coffres-forts et le blindage de portes.

Formation serrurier : Comment devenir serrurier

Les compétences et les qualités requises pour devenir serrurier

Le métier de serrurier nécessite une grande précision, car c’est un travail assez risqué. Pour parfaire vos réalisations, il faut faire preuve d’attention et de rigueur. C’est un métier qui nécessite une vigilance permanente, car celui-ci manie des outils assez dangereux.

Pour éviter tout accident, vous devez alors avoir une certaine concentration et aussi respecter les consignes exigées lors du travail. Le serrurier possède plusieurs compétences techniques tout comme un artisan. Alors, il est indispensable de suivre une formation afin de maîtriser tous les aspects du métier dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Le serrurier doit être une personne disponible, car il peut intervenir en urgence pour une personne ayant perdu sa clé par exemple. Celui-ci doit avoir le sens de la responsabilité et doit garantir la solidité et le respect de toutes les normes de son travail. En effet, il faut une grande organisation et le sens de la responsabilité pour faire un meilleur travail pour ses clients.

En tant que serrurier, vous devez avoir une bonne condition physique que vous soyez sur le chantier ou bien en atelier. L’autre point important est d’avoir un bon sens relationnel, car vous serez souvent assisté par d’autres professionnels du bâtiment lors des chantiers. Pour ce faire, il faut savoir travailler en équipe pour répartir efficacement les tâches et mener à bien la mission.

Formation serrurier : Comment devenir serrurier

Les formations à suivre pour devenir serrurier

Qui parle de métier parle en général d’étude, alors le mieux est de commencer par penser à une voie académique. Cette formation pourrait aboutir à un projet professionnel si c’est vraiment ce que vous souhaitez.

En général, pour exercer en tant que serrurier, le diplôme requis est soit le CAP serrurier/métallier soit le BEPC. C’est un diplôme pour des personnes ambitieuses voulant accéder à un poste de responsabilité plus élevé. En effet, il s’agit de gérer des projets de grande envergure sur les chantiers.  

Cependant, il existe également plusieurs d’autres parcours et mentions pour exercer en tant que serrurier. Vous avez entre autres le BP serrurerie, le bac professionnel en structure ou même en bâtiment.

Il y a aussi le bac pro qui constitue une option intéressante pouvant aboutir à ce métier. Toutefois, ce bac pro n’est pas suffisant, car il faut également un BTS en construction métallique avec un niveau bac +2 au moins. Ajouter à une petite connaissance en ferronnerie d’art, voire en aluminium pour disposer d’un profil multicasquette serait un atout.

Par ailleurs, vous pouvez aussi accéder à ce métier sans un diplôme particulier, mais il faudrait avoir des connaissances dans le domaine de la métallerie. Vous pouvez intégrer une formation en serrurerie.

Néanmoins, pour avoir une bonne célébrité sur le marché et être sûr de trouver des clients, vous devez avoir le certificat d’aptitude délivré par un centre de formation reconnu par le RNCP (Répertoire National des Certifications professionnelles). C’est un certificat qui confirme que vous avez reçu une bonne formation dans le domaine de la serrurerie.

Les missions du serrurier

Le métier de serrurier ne se résume pas seulement à la création de serrures, de clés ou de gonds. Au-delà de tout cela, ses missions principales consistent à :

  • Prendre les demandes des clients et les évaluer ;
  • Prendre les mesures et choisir les matériaux selon les attentes du client ;
  • Travailler sur les systèmes de fermeture des portes, bâtiments ;
  • Manipuler les différentes sortes de métaux ;
  • Forger et ajuster les pièces ;
  • La pose, l’entretien des installations et la réparation ;
  • Apporter des ajustements sur les éléments du chantier en cas de besoin.

Quel est le salaire du serrurier ?

Le salaire du serrurier dépend d’abord de son niveau d’expertise et surtout de son statut (salarié ou indépendant). En tant que débutant dans ce métier, votre salaire peut être compris entre 1500 à 3000 euros.

Après quelques années d’expértise, le serrurier peut voir sa rémunération évoluer de façon considérable. Par ailleurs, lorsque vous êtes à votre propre compte, si votre entreprise marche bien, vous pouvez gagner entre 1 600 à 4000 euros par mois dans ce métier. Pour atteindre ce niveau, il faut alors avoir une bonne réputation et bien gérer votre base de données client.

Évolutions possibles envisagées pour un métier de serrurier 

Étant donné qu’il s’agit d’un métier artisanal, alors les serruriers exercent sur les chantiers ou dans les entreprises du BTP. En plus du diplôme en serrurerie, vous avez la possibilité de vous spécialiser dans la ferronnerie d’art ou encore le travail de l’aluminium. Lorsque vous êtes recruté par de petites entreprises du bâtiment, vous pouvez évoluer vers le poste de chef d’équipe ou de chantier.

Après plusieurs années d’expérience, le serrurier peut prétendre au poste de chef de chantier et encadrer une équipe. Celui-ci peut également envisager de créer une activité artisanale indépendante, et ainsi travailler à son compte.

Possibilité de devenir serrurier sans diplôme

Il existe bien une méthode pour devenir serrurier sans avoir de diplôme. En effet, il s’agit de justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans dans l’Union Européenne.

À la vue de cela, vous pouvez demander à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle. Avec cette reconnaissance, vous pouvez exercer le métier de serrurier.

Pour exercer le métier de serrurier ou de serrurier métallier, l’obtention d’un diplôme n’est pas une obligation. Néanmoins, il est indispensable et utile de suivre une formation dans ce métier pour être bien formé et trouver des chantiers.