Cadenas à code 3 ou 4 chiffres : comment changer la combinaison ?

Cadenas à code 3 ou 4 chiffres : comment changer la combinaison ?

Le cadenas à code offre un verrouillage sécurisé grâce à son mécanisme de molettes chiffrées. Celui-ci est facile à configurer pour changer de combinaison à volonté.

Les coffres-forts et les armoires blindées permettent de ranger des objets de valeur, des documents sensibles et des consommables informatiques. Leur niveau de sécurité est exceptionnel. Ce type de mobilier est efficace contre les cambriolages. Certains modèles fournissent une protection contre les incendies et les inondations. Notons que ces dispositifs ont un coût assez élevé. Dans la mesure où les moyens ne le permettent pas, le cadenas à code constitue une alternative intéressante.

Anatomie du cadenas à code

Rappelons que le cadenas est principalement un dispositif de verrouillage. Celui-ci s’utilise pour seconder une serrure. Le matériel peut aussi assurer seul le verrouillage dans certains cas de figure. D’autre part, sa conception implique des matériaux métalliques non perçables. Les modèles les plus répandus sont en acier trempé. Sa forme la plus courante inclut un corps et une anse.

Le corps du cadenas consiste en un bloc métallique compact. Toute la mécanique du dispositif se trouve dans cette partie. Le corps sert de support à l’anse qui est généralement en acier. Notons que celle-ci est une pièce amovible avec un point de fixation sur le bloc compact. Ce dernier comporte un orifice dans lequel entre l’autre bout de l’anse. Un étau en fer complète le système de verrouillage.

Le cadenas à code reprend la structure conventionnelle du dispositif. À la différence d’un cadenas à clé, le mécanisme de sa serrure repose sur des molettes chiffrées. Les roulettes à chiffres permettent de former une combinaison pour contrôler le blocage. L’utilisation de ce modèle de cadenas ne demande pas une clé physique. L’alignement des 3 ou 4 chiffres se substitue à la clé de la serrure. Notons que la numération sur chaque molette va de zéro à neuf.

Comment changer la combinaison d’un cadenas à code ?
La numérotation des molettes du cadenas à code va de zéro à neuf

Technique pour changer le code d’un cadenas à 3 ou 4 chiffres

La combinaison chiffrée est une option de sécurité pratique. Seules les personnes à connaître le code secret sont en mesure de débloquer le cadenas. Ce qui fait de la serrure à molettes une alternative plus efficace et plus sûre que la clé physique. En cas d’oubli de la combinaison, une technique permet de débloquer la serrure sans abîmer cette dernière.

La méthode commence en mettant l’anse sous tension. Notons que la tension doit être maintenue pendant la procédure. Il faut ensuite remettre toutes les molettes sur zéro en veillant à identifier la roulette la plus résistante. La tentative de retrouver le code cadenas doit commencer avec la molette en question. Celle-ci doit être tournée jusqu’à entendre un clic. Le son indique le chiffre correct.

L’opération est à reproduire sur les autres molettes. Retrouver la combinaison va ensuite permettre de déverrouiller l’anse du cadenas.

Une fois le déblocage effectué, il devient possible de changer le code cadenas. Pour ce faire, l’anse est dégagée pour effectuer un pivotement à 90 ou 180°. Notons que l’angle de pivotement dépend du modèle. Il faut ensuite presser sur l’anse pour permettre la composition du nouveau code. Les molettes sont positionnées de manière à former la nouvelle combinaison. Puis, l’anse est relâchée pour lui faire prendre sa position initiale. Le nouveau code cadenas devient alors actif.

La technique est relativement simple. Néanmoins, sa réalisation demande de la concentration et du calme. Les nuisances sonores peuvent effectivement faire en sorte que les clics soient inaudibles. Par ailleurs, la méthode requiert de la patience.

Bien mémoriser son code cadenas

Le cadenas à code possède plusieurs utilisations. Le dispositif ne sert pas qu’à verrouiller des portes de maison. Il peut aussi sécuriser une armoire, un casier ou un coffre. Les bricoleurs en font usage pour limiter l’accès à leurs boîtes à outils. Les voyageurs l’utilisent pour la sécurité de leurs bagages. Le matériel de sûreté peut aussi faire office d’antivol. Il bloque les chaînes pour empêcher le vol de la trottinette, du vélo ou de la moto.

En raison du rôle essentiel du dispositif de sûreté, sa combinaison doit rester secrète. Il ne faut pas la noter sur un post-it, un bout de papier ou une feuille volante. Le code se note de préférence dans un carnet personnel. L’utilisation des dates courantes, comme la naissance ou le mariage, n’est pas conseillée. Celles-ci sont faciles à deviner. Il faut opter pour des chiffres du quotidien, comme le numéro de compte bancaire ou celui de la plaque d’immatriculation.